Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On parle de CIVILISATION ; le nouvel album d'ORELSAN (19.11.21)

Recit d'un papa sur la grossesse de sa femme
9 Mois



Salut à tous

Petit TEMOIGNAGE d'un papa ; durant le temps de la grossesse de sa femme :)


Je suis désolé, ce post sera un peu plein de guimauve en chocolat (ou sucre) , un peu Chamallow - donc un peu gnagnan genre love actually - happy  end etc - mais je retranscrit tel que j'ai vécu.
Et en ces fêtes de fin d'années , ça colle à l'ambiance :)

Tout commence le 25-12-16 , je suis enfin prêt à avoir un enfant (avec toujours des appréhensions sur cette décision mais on en aura toujours à tous moments), je lui en fait donc part.

Le 31-03-17  elle m'annonce être enceinte. La réalité arrive, au reveil comme ça de but en blanc, elle voulait faire autrement mais l'émotion a pris le dessus -
ça me fait un peu peur sur le coup, mais il y a beaucoup d'excitation :)

Puis quelques peurs vont arriver assez vite : la toxoplasmose - elle n'est pas immunisée. On a deux chats. Et beaucoup de préjugés. (en fait les chats ne sont en aucun cas genant pendant une grossesse !! et même sans être immunisé de la toxo)

Le début de la grossesse ne part pas en trombe, le gyneco a du mal à voir la progression du coup on passe un premier mois dans l'angoisse.

Puis ça se stabilise. Les mois passent et dans la tête on grandis de plus en plus.
Ces 9 mois m'ont été super utile. Je me sens différent et + prêt. Sans pour autant me rendre compte comme elle peut vraiment s'en rendre compte - faut dire que son corps se modifie et ça bouge! .

On est passé par différentes émotions - la premiere echo, l'annonce aux proches, puis aux moins proches - la baby shower organisée par une amie surprise - l'annonce à la famille du sexe - la deuxieme echo - la troisieme echo - un autre stress au 7eme mois avec un test qui indique du sang de bébé dans le sang de la mère - ma compagne reste à l'hopital par sécurité et finalement ouf fausse alerte.

Les mois passent, dans la bonne humeur et l'ambiance "zen" malgré quelques petits stress de temps en temps (surtout moi).
 Le dernier mois est plus dur pour elle - elle a plus qu'une hate : accoucher ! 
C'est dur de la voir souffrir sur la fin, mais je reste calme et ne rajoute pas du stress au stress (du moins j'essaye au mieux)

L'accouchement est prévu le 11 decembre 2017 

mais le 21 nov 2017 au matin, à 5h elle a des contractions plus régulières que d'habitude et un peu plus forte. On nous avait dit : si pas de contractions toutes les 5 minutes, ça vaut pas le coup de venir. Là c'est espacé de manière un peu anarchique donc on laisse courir pour le matin. Au bout de 2h ça se calme pour elle et ça repart fin d'après midi !

A 19h on décide d'aller aux urgences quand même. Mais bizarrement on prend tout ce qu'il faut - je change la litière des chats, je donne à manger etc.
A 20h la sage femme confirme l'avancement.
A 22h ça n'a pas progressé plus que ça - elle nous conseille de rentrer pour que le travail se fasse mieux à la maison

On rentre et là tout s'accellere. On dirait que la voiture a accelleré un peu le travail. Elle en peut plus. Au final à peine arrivé, on repart.

Et a 0h00 on est parti pour 8h19 de temps avant l'arrivée du bébé.
J'en garde un souvenir inoubliable - même le temps de travail, les 8h, nous deux tranquilles au milieu de la nuit, à parler de la pluie, du beau temps, des 9 mois passés. Tout ça entre 2 contractions. A chaque contraction, elle hurle presque à la mort, mais je la trouve BELLE et tellement en lacher prise. On pleure, on parle, on patiente, on sommnole, on rigole.

Et bébé arrive et je pensais pas prendre une claque si grande !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Hébergé par Overblog