Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On parle de CIVILISATION ; le nouvel album d'ORELSAN (19.11.21)

Entre-Aide - Collectif. (photo prise sur pixabay)




Salut à tous.

Mai 2018, une jeune maman de 22 ans, meurt des suites de secours trop tardif.

Boulversant que cette histoire.
Encore plus terrifiant lorsque l'on écoute cet appel enregistré : rien n'est fait pour pouvoir trouver une excuse à cette personne travaillant au SAMU. Même le fait d'avoir eu une journée de 12h ne peux pas être une excuse. Pas quand on écoute l'appel et qu'on entend qu'elle ne fait rien pour creuser, pour comprendre au moins un peu la douleur.

Mais si cette histoire nous éclate à la figure en ce moment, c'est bien pour quelque chose.
Je pars du principe qu'il y a toujours une histoire derrière l'histoire
Un message derrière chaque information.

Chacun va percevoir cette information à travers son propre prisme, chacun va lire l'info à sa manière, la comprendre à sa manière.
Et chacun personnellement va avoir quelque chose à régler , à ajuster. 

A chacun de se poser la question, dans son coin :
En quoi cette affaire me boulverse t'elle ? Sur quoi cette histoire me fait echo ? A quels endroits je trouve ça injuste.

Chacun peut creuser ses propres blessures, à travers cette information (et comme toutes celles que vous voyez passé au fil des jours)

Mais je pense qu'il y a des informations, qui sont aussi tellement retentissantes, que le message est aussi collectif.
Il y a des informations que VOUS allez voir, et pas votre voisin.
Puis il y a des informations dont personne n'échappe.
C'est le cas pour l'affaire NAOMI

Peut être que cette histoire est là pour nous rappeller les bases : 

AIDE TON PROCHAIN comme toi même. 
Prends le temps d'écouter la douleur de l'autre. 
Prends le temps d'aimer. 
RALENTI la cadence et va a l'essentiel.


Bref, 
A chacun de méditer sur ça dans son coin, dans son jardin personnel.
C'est pas la peine d'aller trucider cette femme du SAMU qui est surement en ce moment, déjà bien dans la honte - et le remord le plus totale.
On ne changera pas l'histoire, mais on peut changer, chacun le regard qu'on porte sur AUTRUI, à tout moment, et faire le maximum pour aider les autres, du mieux qu'on peut (et raler sur les réseaux sociaux, toute sa haine, ne fera pas avancer les choses).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Hébergé par Overblog