Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On parle de CIVILISATION ; le nouvel album d'ORELSAN (19.11.21)


 

ONPC
Critique album JE REVIENS A TOI - Lavoine


Salut à tous
Marc Lavoine c'est un peu le BO GOSS de la chanson française.
Le patron, le seducteur à la voix perforante.
C'est un peu le Gerard Darmon de la chanson.

Il revient avec son 12eme album.
Le précédent datait déjà de 2012.

On va le voir en PROMO ce soir , dans ON n'est pas couché.

Le premier album date de ma naissance, autant vous dire que ça ne me rajeunit pas.
Lui non plus d'ailleurs et c'est un peu le thème de son dernier album : le temps qui passe.
A l'aube de ses 55 ans, Lavoine s'assume encore et toujours : pour preuve sa pochette de couverture de son album n'est pas passé à lessiveuse "retouche" et compagnie. On assume tout.


J'ai jeté une oreille sur son dernier album, car comme pour ZAZIE (avis précédent) LAVOINE , est un peu un refuge ou j'aime aller me promener en cas de blues ou comme ça pour rien, juste pour avoir un peu de legereté. Car ses chansons fonctionnent souvent très bien, ses duos sont souvent très propres, et très réconfortant dans le sens où ils sont pas prises de têtes. SIMPLE - BASIQUE.

Ce qui frappe avec son premier TITRE :

45 TOURS  - c'est la voix qui parait au premier abord un peu moins profonde - peut être légerement modifié / mixé. Mais c'est aussi le coté chant / parlé. Cette chanson me fait penser dans sa musique et sa diction, à DANIEL DARC. avec une voix moins usée et moins fragile que DARC évidemment. Mais voilà, j'aime enormement ce premier titre, et son titre me fait penser à ALEX BEAUPAIN et son magnifique titre : 33 tours.


Ensuite le deuxième titre : STATION OTHONIEL , est dans la même veine, peut être plus musical. L'alchimie marche, et on se laisse bercer par cette musique, cette voix, cette histoire.


Le TITRE SINGLE et aussi le nom de l'album est JE REVIENS A TOI.
Titre plus passe partout, plus radiophonique et très mélancolique.
La voix grave de Marc Lavoine se fait bien entendre ici et contraste avec délice avec cette mélodie au piano.

Quelle surprise à la fin de voir un duo : UN CHAGRIN N'ARRIVE JAMAIS SEUL avec un artiste que j'aime au plus haut point : BENJAMIN BIOLAY.
La musique respire d'ailleurs Biolay à plein nez.
L'ambiance de cette chanson est tout simplement magistrale et nous offre peut être le meilleur titre de l'album.
Le DUO fonctionne à merveille.
Les choeurs sont top.
Cette chanson cloture l'album de la plus belle manière qui soit.
 

CONCLUSION.
Cet album est encore une réussite. Je peux pas dire pourtant que c'est du grand art de fou. Mais la magie marche sur moi. Le personnage, l'ambiance, la musique.
JE trouve cet album particulièrement réussi.
Je trouve que les morceaux sont différents les uns et des autres, et qu'un travail musical a été fait. Ce sont pas des simples morceaux : COUPLET / REFRAIN / COUPLET / REFRAIN.

Peut être une ambiance plus lourde, un truc plus mystérieux, plus écorché et le premier titre qui me fait penser à DANIEL DARC , n'est pas anodin.
La fin de l'album, avec Biolay, permet peut être d'entrevoir de nouveaux horizons artistiques et qui laissent présager que du bon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Hébergé par Overblog