Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On parle de CIVILISATION ; le nouvel album d'ORELSAN (19.11.21)

Enfant qui dort paisiblement (image libre de droit via PIXABAY)



Salut à tous.
Un petit article sur un sujet un peu banal mais au combien essentiel : le sommeil, la nuit.
Bien dormir, c'est bien Vivre.
Pendant le sommeil : tout se passe, inconsciemment ça cogite, ça rafistole, ça guérit, ça soigne, ça recadre, ça redonne un souffle nouveau.

La nuit est tellement importante que j'ai lu une étude il y a quelques mois de ça, qui disait que les nuits blanches (même une seule dans sa vie), pouvait être un facteur très important dans la maladie d’Alzheimer, alors imaginez en cumulant 

L'étude (enfin l'article qui parle de ça) est là, j'ai retrouvé le lien 
https://www.ladepeche.fr/article/2018/04/10/2777448-alzheimer-seule-nuit-blanche-suffit-causer-degats-cerebraux.html
 

Bref la nuit c'est de la magie : combien de fois vous êtes vous couchez tôt quand vous étiez malade et que le lendemain vous étiez presque guéris ? Alors qu'avec une nuit mal gerée, ça soigne moins bien et on se traine des simples rhumes pendant une deux semaines.

Combien de fois vous êtes vous couchés un peu déprimé, envie de rien, puis le lendemain PAF frais, plein de motivation. Quand on va mal, autant allez se coucher, ça permet de pas ruminer inutilement, de faire des plans sur la comete etc.

Combien de fois vous êtes vous couchés puis au reveil, vous avez résolu votre problème qui vous prenait la tête la veille ? Moi j'ai bien appris à faire du vélo dans mon sommeil pour me lever le lendemain et voir que OUI je savais en faire !

Et là vous allez me dire : je veux bien allez au lit, mais sans MEDOC / ALCOOL / GROSSE GROSSE FATIGUE : j'arrive pas à dormir !!
Alors déjà STOP les médicaments (après attention je parle pas de ceux qui ont de grosses grosses dépressions et qui sont surement obligés dans un premier temps de prendre des trucs), STOP les béquilles pour s'aider à dormir : ou du moins attendre que le corps tombe tout seul.

Va falloir se ré habituer, reprendre un rythme et s'écouter.
Déjà allez au lit, sans forcement sentir de fatigue. Prenez ça comme un jeu.
Dans mes Techniques pour dormir quand j'ai pas vraiment sommeil ou que je cogite trop :

- Je ferme les yeux, sans forcer et je m'amuse à essayer de voir dans le noir. Je vois très bien que c'est noir mais je m'amuse à chercher une lumière blanche. Genre si je cherche et j'y crois vraiment d'un coup je vais vraiment créer cette lumière. OU alors je m'imagine dans un endroit, sorte de visualitation, et c'est pratique ça peut permettre de se mettre déjà en condition de rever.  En fait juste faire ça sans chercher à dormir, juste pour passer le temps.

- Sinon aussi quand fermer les yeux est trop un effort et que ça m’empêche de dormir, je fais la même chose mais les yeux ouvert. Je fixe le plafond, et j'inspire et expire tranquillement : du genre OK là je tourne en rond dans le lit, rien ne sert de LUTTER et de tourner dans tous les sens en fermant les yeux : je dis clairement OK je me met sur le dos et je lutte pas et je matte le plafond.  Bien souvent avec cette technique moi je dors au bout de 10 minutes et je me rend pas compte du moment où je pars. Enfait il faut imaginer une MAIN QUI SERRE FORT, quand on force et qu'on lutte  et imaginer une MAIN QUI LACHE et tout devient plus léger quand on reste tranquille les yeux ouvert. C'est de l'auto hypnose au final.

- Il y a la technique de la respiration sinon. Tranquillement vous vous amusez à inspirer et expirer de manière totalement consciente.

- Lire un livre ou une BD, une fois posé au lit, ça c'est assez radical aussi sur moi

- Ne pas manger des trucs GRAS et LOURD le soir. Si possible froid et des légumes. Sinon après on digère trop, on a chaud etc etc.

- Si c'est vraiment galère de dormir, tentez le coup d'écrire sur un journal intime ou sur lettre volante, en écrivant à votre inconscient. Que ce soir vous voulez bien dormir, bien vous reposer, bref l'écrire noir sur blanc.


BREF, il faut retenir qu'il faut faire un pacte et une sorte de paix entre vous et le sommeil.
Car après c'est un engrenage, on sait d'avance qu'on va avoir du mal à dormir : donc forcement comme on a ce qu'on "pense profondément" , alors on va mal dormir.
Repartir à zéro et faire la paix avec son sommeil peut être une bonne idée.
Retrouver un rythme.

Le sommeil est trop important pour passer à coté.
Le sommeil c'est vraiment le BIG médicament à prendre absolument.

Bonne nuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Hébergé par Overblog