Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On parle de CIVILISATION ; le nouvel album d'ORELSAN (19.11.21)

[MUSIQUE] Le SONGBOOK de Biolay / Poupaud est magnifique - Je n'étais pas prêt !

Je n'étais pas vraiment prêt à ça.
C'est trop beau et tellement pas prévu.
TU attends l'épilogue d'ORELSAN et par surprise arrive ce SONGBOOK !

Le truc est sorti en douce, uniquement sur les réseaux sociaux et en vinyl. Car c'est pas vraiment un nouvel album de BENJAMIN BIOLAY, juste une mise en boite de leur mini tournée "SONGBOOK".
Le principe était de faire une sélection de morceaux (les leurs et ceux d'autres) et de les reprendre sur scène à leur façon, de façon dépouillée, GUITARE, PIANO, VOIX, CUIVRES.
Donc sur cet album de 18 chansons (oui quand même!) on a le droit à la voix de BIOLAY et de POUPAUD, chacun se passant le relais, de façon douce et délicate.

Coté chansons de BIOLAY vous allez retrouver : JARDIN D'HIVER (je fonds toujours en écoutant cette chanson), BIEN AVANT (morceau terrible qui provient de trash yéyé), LES CERFS VOLANTS (classique), LA VANITE, STATION 4 SEPTEMBRE (époque vanessa paradis), BALLADE FRANCAISE (une de ses petites dernières, ici frissons garantis). LA CHANSON DES VIEUX CONS (excellente chanson qu'on avait découvert en DUO avec PARADIS)

Dans les REPRISES, on trouve par exemple :
> LA NOYEE - ce morceau de Serge Gainsbourg, que j'ai connu par YANN TIERSEN (2001) est un morceau VIBRANT. Quelle joie de le retrouver dans ce SongBook avec la voix de BIOLAY qui plus est !
> LA RUE MADUREIRA, titre à l'origine de NINO FERRER, est POIGNANT. Plusieurs Artistes ont déjà repris ce morceau (moi j'ai un faible pour la version de CALI) mais là c'est encore une fois repris à la perfection. Ce titre est d'une tristesse absolu quand on se penche sur l'histoire : un homme qui pleure sa femme mort dans un accident d'avion faisant le RIO-PARIS. Poignant (et encore ici la musique et le tempo donne un peu de legereté - quand CALI la chante de manière encore plus sombre)
> SOUFFRIR PAR TOI N'EST PAS SOUFFRIR, une classique de JULIEN CLERC, qui passe bien et qu'on redécouvre avec délicatesse


En conclusion vous aurez bien compris que ce SONGBOOK ne me laisse pas indifférent, qu'il va tourner en boucle, que je vais me repasser en boucle ces bouts de chansons, qui vont se transposer sur mes bouts de vies.
J'aime la belle musique
J'aime la chanson française
J'aime biolay

Merci

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Hébergé par Overblog